pour activer le bandeau : avancé>reposnive>show

Qui sommes-nous ?

Charles Rodwell, député de la première circonscription des Yvelines, membre de la commission des Affaires économiques

Conseiller municipal de Versailles et conseiller communautaire de Versailles Grand Parc

Je suis né à Londres en 1996, d’une mère française et d’un père britannique.

L’année de mes 7 ans, notre famille s’installe à Versailles, où habitent déjà mes grands-parents.

Les multiples engagements associatifs et sportifs de mon enfance me permettent de rencontrer François de Mazières. Je foule notamment les pelouses du Rugby Club Versailles pendant onze ans.

Elève de l’école Marcel Lafitan, puis du collège et du lycée Hoche, je remporte ma première élection en qualité de représentant des élèves au conseil d’administration de l’établissement !

Je suis ensuite diplômé de Sciences Po Paris, puis d’un double-master en politiques publiques entre Sciences Po Paris et la London School of Economics.

Dès le début de mes études, je m’engage politiquement aux côtés de Bruno Le Maire. Lors de la campagne pour les primaires de la droite en 2016, j’ai la charge d’animer son réseau de militants pour le département des Yvelines.

Je rejoins son porte-parole Franck Riester, alors député-maire de Coulommiers, en qualité de collaborateur parlementaire.
A ses côtés, je découvre le rôle essentiel du député, tant à l’Assemblé nationale que dans sa circonscription. C’est de cette expérience que naissent mon envie et mon ambition d’être élu, un jour, député de notre république.
 
Mes études me permettent aussi d’aller vivre et travailler à l’international, entre 2016 et 2019 ; d’abord au Royaume-Uni, puis au Moyen-Orient, au Maroc et en Côte d’Ivoire. Ces années nourrissent mes passions, notamment pour le continent africain. Mais elles me permettent surtout de réaliser que la France, et plus particulièrement notre territoire, font partie des plus beaux lieux au monde.
 
Ceci renforce ma conviction que l’engagement politique est une affaire d’ancrage. Il était impensable pour moi de m’engager ailleurs qu’ici, chez moi.
 
Au printemps 2020, à sa réélection, François de Mazières me fait l’honneur et la confiance de me nommer adjoint au maire de Versailles délégué à la jeunesse, à la vie lycéenne et étudiante et aux jeunes professionnels.
 
Je suis également élu conseiller communautaire de l’agglomération de Versailles Grand Parc.
Au-delà de mes mandats d’élu local, j’ai démarré ma carrière dans de grandes entreprises françaises, à l’étranger puis auprès du directeur de la stratégie d’Enedis.
 
Passionné des grandes aventures entrepreneuriales françaises, je veux porter le combat du rétablissement notre balance commerciale et de la défense de nos pépites industrielles, notamment dans les domaines du numérique et de la défense.
 
C’est l’un des grands combats que mène Bruno Le Maire au ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, dont je suis devenu conseiller discours et prospective à l’été 2021.

Les 12 et 19 juin 2022, les Guyancourtois, les Ignymontains et les Versaillais m’ont élu député de la première circonscription des Yvelines.

En tant que membre de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, je suis particulièrement mobilisé sur les enjeux de votre quotidien : l’emploi, les transports, le logement, l’énergie et le soutien à nos entreprises, notamment les TPE et les PME.

Conseiller municipal de Versailles et conseiller communautaire de Versailles Grand Parc, j’ai par ailleurs pu engager un travail de fond, en confiance, avec les maires de nos trois villes.

Notre dialogue doit être permanent, pour faire de ce quinquennat une réussite pour notre circonscription et pour notre pays.

C’est grâce à ce dialogue avec vous que j’ai pu me saisir des sujets prioritaires pour notre territoire, comme l’accompagnement de nos entreprises, notamment de nos PME, le maintien de la faculté de médecine de l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines à Montigny-le-Bretonneux, ou encore le soutien à notre système et à notre personnel de santé.

Ma suppléante - Laurence Boularan, conseillère départementale de Guyancourt et de Montigny-le-Bretonneux

Je suis née dans le département de l’Aude, à Carcassonne. J’ai grandi à Paris où j’ai obtenu un Master de linguistique hispanique après trois ans passés au Mexique et en Espagne.

Je vis dans le département des Yvelines depuis plus de trente ans. C’est dans ce département qu’ont grandi mes trois enfants et où j’ai le plus longtemps exercé comme professeure d’espagnol.

Mes obligations professionnelles et familiales ne m’ont pas détournée d’un engagement dans la vie associative : culturel (ateliers d’écriture), participation actives dans un comité de jumelage. Cet engagement m’a confirmé combien le tissu associatif est essentiel à l’attachement des habitants au territoire dans lequel ils vivent. Il est porteur d’idées, d’initiatives, créateur de lien social. 

Retraitée de l’Éducation Nationale en 2017, j’ai décidé de suivre une formation d’animatrice en ateliers d’écriture auprès de personnes en difficulté. J’ai très vite mis ces connaissances en pratique auprès de migrants en enseignement du Français Langue Étrangère et en Ateliers Socio Linguistique. 

L’intérêt que je porte au milieu associatif m’a naturellement conduite à un engagement politique. Engagée depuis 2007, j’ai été élue au Conseil départemental en juin 2021.

Notre circonscription

La 1ère circonscription des Yvelines est l’une des douze circonscriptions législatives du département des Yvelines (78).

Notre circonscription est constituée des villes de Guyancourt, de Montigny-le-Bretonneux et d’une part majeure de la ville de Versailles (quartiers de Bernard de Jussieu, Clagny-Glatigny, Montreuil, Notre-Dame et Saint-Louis).

Elle couvre donc deux agglomérations : celle de Saint Quentin en Yvelines (SQY) et celle de Versailles Grand Parc (VGP).

Très majoritairement urbaine, notre circonscription est particulièrement dense et diversifiée.

Guyancourt et Montigny-le-Bretonneux font preuve d’un dynamisme économique exceptionnel. Elles hébergent le siège et le pôle de recherche de certaines des plus grandes entreprises installées en France. L’agglomération de SQY forme, par ailleurs, le deuxième plus grand pôle économique de l’ouest parisien après La Défense.

Versailles brille par son rayonnement culturel historique et international, et par son riche tissu commercial. Elle constitue l’exemple parfait d’une ville à la fois plongée dans l’Histoire et résolument tournée vers l’avenir.

Notre circonscription constitue par ailleurs un grand pôle d’activité, notamment en termes de formation. En témoignent l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) désormais membre de l’Université Paris-Saclay, nos écoles historiques et d’excellence telles que l’ENSA-V, l’ENSP et l’ESTACA, ou encore nos centres de formation et d’apprentissage.

A quoi sert votre député ?

Élu pour cinq ans au suffrage uninominal majoritaire à deux tours, le député remplit deux rôles principaux : l’un à l’Assemblée nationale, l’autre au service des habitants de sa circonscription.

A l’Assemblée nationale, le député construit et vote la loi. Il contrôle l’action du Gouvernement. 

Dans la construction et le vote des lois, le député participe aux débats sur les textes mis à l’ordre du jour en commission, puis en séance publique. Il peut présenter des amendements pour modifier la loi. Il émet ensuite un vote d’approbation, d’abstention ou d’opposition aux textes proposés.

Le député joue également un rôle important dans le contrôle de l’action du Gouvernement.

Plusieurs outils lui permettent d’interpeller le Gouvernement, notamment les questions orales et écrites avec lesquelles il peut interpeller un ministre sur un texte, sur une proposition, sur une action menée ou sur un sujet lié à sa circonscription.

Le député contrôle aussi l’action du Gouvernement, en s’assurant de la bonne mise en œuvre des lois votées et de l’efficacité des politiques publiques. Une loi n’est bénéfique, que si elle est bien appliquée et efficace ! C’est le rôle du député de s’en assurer.

Enfin, le député peut participer à des commissions d’enquête, à des missions d’information créées par l’Assemblée nationale et à tous types de travaux de groupes, notamment des groupes d’amitié formés avec des pays étrangers.

Dans sa circonscription, le député est le porte-parole des habitants pour répondre à leurs préoccupations.

Votre député ne se substitue pas à votre maire. Leurs missions se complètent, au service de leurs administrés.

Parmi les missions du député :

Vous représenter : votre député vous représente à l’Assemblée nationale et dans les représentations officielles organisées dans sa circonscription.

Vous accompagner : vous avez besoin d’être accompagné dans le relai de vos idées et dans le développement de vos projets ? Votre député peut vous recevoir à sa permanence et à l’Assemblée nationale. Il peut relayer vos propositions au Parlement, vous mettre en lien avec des partenaires et vous aider à identifier les subventions dont vous avez besoin, auprès des pouvoirs publics, des fédérations et d’organisations privées.

Vous aider : vous voulez changer votre chaudière, rénover votre logement ou acheter un véhicule propre, mais vous ne savez ni comment vous y prendre, ni à hauteur de combien vous pouvez être soutenu financièrement ? Le député peut vous accompagner dans vos démarches, en vous indiquant la procédure à suivre et les subventions auxquelles vous avez droit.

Vous consulter : vous voulez vous impliquer davantage dans la vie démocratique de notre territoire et de notre société ? Votre député peut vous consulter au cours de son mandat, notamment sur de grands sujets qui nécessitent notre réflexion et nos propositions collectives.