pour activer le bandeau : avancé>reposnive>show

Vice-Président des groupes d’amitié parlementaires Côte d’Ivoire et Éthiopie

J’ai eu l’honneur d’être nommé Vice-Président du Groupe d’amitié France-Côte d’Ivoire et du groupe d’amitié France-Éthiopie. 🇫🇷🇨🇮🇪🇹

Mes études m’ont permis d’aller vivre et travailler à l’international, et notamment en Côte d’Ivoire. Ces années ont nourri mes passions pour le continent africain. Ayant un lien particulier avec ces pays, je suis très heureux de pouvoir tisser des liens avec les parlementaires ivoiriens et éthiopiens.

Les échanges interparlementaires occupent une place importante dans les relations bilatérales. Ces groupes d’amitié vont ainsi me permettre d’être un véritable acteur de la politique étrangère de la France et de contribuer aussi au rayonnement international de l’Assemblée nationale.

Mais concrètement, quel est le rôle d’un Groupe d’amitié ?

Le rôle premier d’un groupe d’amitié consiste, comme son nom l’indique, à tisser un réseau de liens personnels entre les parlementaires français, leurs homologues étrangers et les acteurs de la vie politique, économique, sociale et culturelle du pays concerné.

En conduisant ces activités, les groupes d’amitié donnent une dimension parlementaire aux relations diplomatiques traditionnelles. Les missions ou réceptions qu’ils organisent, de même que leurs auditions, peuvent ainsi contribuer à réactiver ou à enrichir les relations avec le pays concerné.

Enfin, les groupes d’amitié jouent un rôle croissant dans la politique de relations internationales et sont de plus en plus sollicités pour servir de point d’appui aux actions de coopération interparlementaire engagées par l’Assemblée nationale au bénéfice de parlements étrangers.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email